Partager l’article

NumHéros et son collectif numérique nomade: une histoire de worker’s high!

Sophie Tardif
Stratège marketing numérique, Fondatrice

2017. Je suis au fin fond de l’Indonésie. Sur une petite île où d’étranges créatures cohabitent avec l’homme. Je dors sur des matelas qui doivent avoir porté les rêves d’un million de gens avant moi. Je me nourris de riz et de beaucoup (trop?) de cocos. Je passe mes journées dans l’océan, ou bien dans la jungle. Je vis littéralement d’amour et d’eau fraîche. J’ai peu, mais j’ai assez. J’ai peu, mais je n’ai jamais eu tant à la fois. J’ai l’étrange certitude d’être là où je devrais être depuis un bon moment. Je me sens légère, j’ai le temps de vivre. De laisser mon regard prendre le temps de se traîner les pieds doucement sur la ligne, à l’horizon. 

Quand vie et carrière coexistent

Ce sentiment profond de liberté. De faire le choix conscient d’être là, pour moi, selon mes codes, mes valeurs, ma façon de vivre ma vie. Un genre de runner’s high que l’on ressent, mais pourtant, en pleine immobilité. Est-ce que je peux vivre ça plus longtemps? Est-ce que je dois retrouver ma vie passée? Ma routine de toujours, et puis celle de mes parents avant? Choisir un chemin différent de celui emprunté par la majorité peut parfois être effrayant, même déroutant. Mais quand on arrive à être suffisamment honnête avec soi, on trouve la force de choisir une destinée qui nous ressemble. De tracer sa propre voie, pour sa propre vie. Et comme ça, tout bonnement, sur une petite île bordée par la mer de java, les balbutiements de ce qu’allait un jour devenir NumHéros sont nés. 

2020. Je travaille déjà à mon compte depuis un moment. Depuis mon retour de ce voyage en Indonésie, en 2017. Ce périple pendant lequel j’ai décidé de choisir une formule de travail qui allait me permettre plus de liberté. J’avais quitté mon Montréal natal pour venir m’installer dans les Cantons de l’est, parmi les arbres et des créatures pas si étranges que ça cette fois, qui coexistent avec l’homme. Un premier pas vers une vie plus moi. Avec un grand potager et de l’espace pour rêver et jouer dehors en masse. C’était merveilleux.

Puis, la pandémie frappe. Boum! Tout le monde en télétravail. Que ça plaise au boss ou non. C’est une obligation. Aussi malheureux que cet événement puisse avoir été, je suis d’avis qu’il a été très riche en apprentissages pour les organisations; talents et dirigeants y compris. Tous et toutes ont goûté en partie à cette liberté que je savourais moi-même depuis quelque temps. Celle que le télétravail-obligatoire-en-temps-de-pandémie-mondiale nous aura finalement légué. 

Introducing: le télétravail, un mode de vie ouvre le monde des possibles

2022. À l’issue de cette pandémie mondiale, plusieurs talents ont choisi de préserver ce mode de vie. Certaines entreprises ont encouragé ces choix, d’autres les ont plutôt prohibés. Au même moment, NumHéros fait face à une certaine forme de croissance. Les partenaires passés continuent de vouloir travailler à mes côtés, me reformulant leur confiance. De nouveaux partenaires manifestent leur envie de collaborer. C’était peut-être le moment d’aller chercher des talents aux forces complémentaires aux miennes pour soutenir les projets qui m’étaient confiés? Une opportunité d’aller chercher des talents experts dans leur domaine qui allaient pouvoir offrir le meilleur des services à nos partenaires en fonction de leurs besoins? Il fallait que je me rende à l’évidence; j’étais rendue là. Une question demeurait pourtant; pourquoi exiger ou imposer à d’autres humains, un contexte de travail qui s’éloigne de mes valeurs, de mes ambitions, de mon runner’s worker’s high? Un contexte de travail duquel je ne voudrais plus. Il y avait sans doute un moyen d’offrir à d’autres ce que je désirais pour moi-même. Et puis, je n’étais assurément pas la seule à caresser le rêve de me réaliser professionnellement ET personnellement à la fois… L’idée du collectif numérique m’est alors venue. Et j’ai foncé.

Doucement, j’ai eu la chance de trouver à mes côtés des talents incroyables qui ont fait le choix conscient de rejoindre ce nouveau collectif, quittant parfois leur emploi à temps plein et permanent en entreprise. Cette formule NumHéros, facilitant l’acquisition de contrats et offrant la structure d’une entreprise (sans les contraintes qui viennent avec), leur a donné la confiance nécessaire de faire le saut avec un certain filet de sécurité. L’idée pour eux et elles de faire partie d’une petite équipe de passionnés aux valeurs et intérêts communs, même en étant travailleurs autonomes, était aussi agréable. #NomadeMaisPasSolitaire Surtout, c’est la liberté de choisir un contexte de travail différent, plus proche de leurs valeurs et de leurs ambitions, qui les a ralliés au projet. 

Nous voilà maintenant une équipe de 9 nomades numériques qui s’allient pour mettre à profit nos expertises en marketing numériques, sans s’empêcher de parcourir le monde ou de travailler là où il fait bon travailler… là où nos vies et nos coeurs nous appellent. Des experts nomades qui disent oui à vivre des expériences maintenant. À laisser tomber les plus tard. À vouloir vivre le moment présent parce que c’est tout ce qui compte. À enrichir leur vie, celle des collègues et celle des clients et partenaires, chaque semaine, avec des récits d’aventures qui ne font que bonifier leurs WHY respectifs.